A+  A-

Le 15 février dernier s’est tenue une soirée débat autour de la Vie Affective et Sexuelle des personnes en situation de handicap, organisée par le SAMO de Bruay La Buissière.
Ce dernier a eu la chance de pouvoir organiser cette belle soirée au cinéma « Les étoiles », grâce notamment à une subvention obtenue de la Fondation de France, et a pu compter sur la participation de nombreux usagers, professionnels et parents.
Deux films ont été visionnés, un premier documentaire, reflétant le témoignage émouvant de personnes en situation de handicap vivant en structure médico-sociale ainsi que de leurs entourages, puis un second court métrage évoquant l’histoire d’un couple, travailleur d’ESAT, vivant en Foyer, où il est question de difficultés de deux personnes qui s’aiment, à vivre leur relation mais aussi d’amour, de vie à deux et de choix.
Le SAMO a fait appel à Mme Boillet du Planning Familial 62 pour animer le débat. Les échanges ont été nombreux, notamment de la part des usagers qui ont pu s’exprimer librement et qui affirment tous avoir apprécié la projection.
Le comédien Thomas Suel, est venu conclure cette soirée en proposant une retranscription touchante de la parole des usagers, sur fond musical, avec pour mots d’ordre « on aime, on aime tous aimer et être aimé »…
Le SAMO s’inscrit pleinement dans les valeurs et les orientations de l’Association, qui depuis plusieurs années, prend en compte et œuvre pour l’amélioration et le respect de la vie affective et sexuelle des personnes qu’elle accueille.

Au travers l’organisation de ce ciné débat, le SAMO a souhaité valoriser les actions entreprises par le personnel mais aussi sensibiliser les usagers, les familles et professionnels à cette dimension fondamentale.

Bien plus qu’une simple maison, le foyer d’hébergement « Le Bois Joli » situé dans la structure du foyer Norguet, rue des Charitables à Labuissière, est opérationnel depuis l’automne.

Il accueille des personnes handicapées vieillissantes.

Le foyer Norguet existe depuis quarante-quatre ans.

Il a fallu trouver une solution où accueillir les personnes handicapées à la retraite.

L’Association de parents de personnes handicapées (Apei) de Béthune entame alors une réflexion qui a mis dix ans pour aboutir.

Il y a un an, elle engage donc des travaux permettant de construire une aile plus adaptée, offrant des chambres de 24 m² et des parties communes.

Un chantier de près de 3 millions d’euros pour « ces vrais lieux de vie », comme les qualifient Pierre Delsaut, Directeur, et Christophe Lherbiez, son adjoint.

Une trentaine de personnes handicapées vieillissantes y résident désormais. « Ce sont des compagnons de route qui vieillissent ensemble. Notre travail consiste à les accompagner dans leur vie quotidienne, en favorisant le maintien des acquis, mais surtout leur bien-être », soulignent-ils.

Les parties communes ressemblent à celles d’un pavillon classique.

Les repas sont pris dans une grande cuisine équipée où les résidents peuvent faire réchauffer leurs plats.

Des grands canapés avec téléviseur pour se relaxer. D’immenses baies vitrées donnant sur les jardins offrent un magnifique panorama.

Le plus âgé a 70 ans. Chacun peut exprimer ses envies et participer aux activités de son choix. Beaucoup de sorties individuelles ou en groupe sont organisées.

Bref, tout est fait pour que les résidents y coulent des jours heureux.

Jacques, 64 ans, est au foyer Norguet depuis 1974. Il vit en couple avec Fabienne, 55 ans, depuis vingt ans.

Tous les deux sont à la retraite : « On est bien ici, on est comme des princes et des princesses. »

Le bâtiment les Mésanges sera démoli au premier semestre 2018, pour héberger douze travailleurs de l’ESAT.

Les travaux seront terminés fin 2019.

(Sources et crédits photos : La Voix du Nord)

Visite de la ferme Facon à Gouy Servins le mercredi 23 aout.

Accueil par David et Brigitte, les propriétaires et visite de la salle de traite où chacun a pu, s’il le souhaite, traire Rosalie à la main avant de nous montrer comment avec la trayeuse on récupère le lait de vache.

Ce lait, nous l’avons donné aux veaux au biberon.

Ensuite, visite de l’étable pour nourrir les vaches avec du foin avant de partir pour une ballade en calèche tirée par un tracteur dans le village.

La seconde partie de la visite, Brigitte nous a révélé la fabrication du beurre avant de nous préparer des crêpes pour l’heure du goûter.

L’après-midi fut riche en partage et l’accueil de David et Brigitte nous a particulièrement touchés par leur gentillesse et leur disponibilité.

Cette année, la traditionnelle kermesse du foyer Norguet a été remplacée par une journée rencontre autour des activités à Olhain.

Les résidants ont pu pratiquer de la luge, de la pétanque ou du badminton, du mini-golf, de la course d’orientation, de la randonnée, du disc golf et même monter dans les filets suspendue.

Le repas au self pris sur place fut varié et savouré, juste avant de partir dans les diverses activités où chacun s’était inscrit au préalable.

Une excellente après-midi fortement appréciée de tous, et beaucoup sont prêts à y retourner dès que possible !

Ce vendredi 23 juin, les résidants du foyer Norguet ont célébré ensemble la fête de la musique.

Franck et Daniel ont installé leur sono et ont fait danser leurs camarades lors de la soirée où nous avons partagé le repas en musique.

Des résidants se sont pris au jeu des batteurs de « tambours du Bronx » et se sont amusés à trouver un rythme avec leurs baguettes de bois en frappant fort sur les tonneaux.

Un moment apprécié de tous, organisé par le comité des fêtes du foyer Norguet.